Lecture de circonstances:
« Les Valeureuses »
de Sophie Bessis

3/08/2017


Titre: Les Valeureuses, Cinq Tunisiennes dans l'Histoire
Auteurs: Sophie Bessis
Genre: Historique
Parution: Elyzad 2017

Elissa-Didon, l'antique fondatrice de Carthage,
Aïcha Sayida Manoubia, la sainte du XIIIe siècle,
Aziza Othmâna, princesse dans la Régence,
Habiba Menchari, la féministe de 1929,
Habiba Msika, actrice et chanteuse adulée des années 1920.


Ces cinq Valeureuses ont laissé une trace si profonde dans les mémoires tunisiennes qu'elles sont devenues des mythes. Chacune, à sa façon, a franchi la frontière du monde où les femmes sont invisibles pour entrer dans l'Histoire. En racontant leurs vies, j'ai voulu comprendre pourquoi elles incarnent encore aujourd'hui des figures vivantes de la liberté.

» Mon avis: Je reviens vers vous avec encore un autre superbe ouvrage paru aux éditions Elyzad, une lecture adaptée à la Journée Internationale de la Femme, 2017. Cette année on consomme tunisien, on consomme féminin.

L'historienne Sophie Bessis a regroupé dans ce bouquin les portraits de cinq femmes légendaires qui ont marqué l'Histoire tunisienne. Un travail qu'on ne peut qualifié que de bien fondé. Pendant de longues années, on nous a enseigné dans les cours d'Histoire qu'Elissa et Sayida Manoubia on réellement existé, mais on ne sait pas grand-chose sur elles.

J'ai, un jour, navigué un peu çà et là sur Internet à la recherche de traces sur Didon, mais plusieurs articles manquaient de références, et on a même assimilé la fondatrice de Carthage à un mythe qui a peut-être ou peut-être pas existé. C'était donc un grand plaisir de découvrir un peu plus sur cette femme légende dans cet ouvrage qui explique parfaitement pourquoi Didon a laissé une trace vive dans la mémoire tunisienne.

Certains diraient Elissa ne devrait pas figuré dans cette liste, et ont même critiqué le choix de Sophie Bessis. À mon humble avis, les origines libanaises d'Elissa importent peu puisque Ifrikiya était son choix, sa destination. Elle a participé à la prospérité de la civilisation Tunisienne de l'époque, elle n'est donc pas moins tunisienne que libanaise.

L'auteure nous offre l'exceptionnelle opportunité de lire une copie du discours intégrale de Habiba Menchari, symbole du féminisme en Tunisie, qui a lutté contre le voile imposé sur les femmes, les années 20.

» Bref: Merveilleux rendez-vous avec nos ancêtres, des modèles et des symboles de la femme tunisienne créative, artiste, libre, militante.
» Ma note: 17/20

» Dans la même collection: Des femmes rebelles de Michelle Perrot 


  
 

Vous pourriez aimer

0 petits mots ♥

La Webmiss

Ma photo
Nessrine, 20 ans. J'aime lire, dormir, manger et chroniquer. Abonnez-vous!

Instagram @romansentreamis

Collaboration sur Booktube